Nos sapins lunatiques version 2016

Il y a quelques années, j’avais fait réalisé à mes élèves des sapins lunatiques qui avaient eu un franc succès (voir l’article ici).

Cette année, j’ai décidé de repartir sur cette idée mais avec une autre technique. Nous avons utilisé non plus du papier mâché mais de l’argile autodurcissante.

1er essai : même technique qu’avec le papier mâché. Nous avons recouvert le gabarit d’argile. Le lendemain, mauvaise surprise, séchage trop rapide : des sapins tout fissurés, l’argile qui se décollait du gabarit en carton. Nous avons pu en récupérer 7 seulement sur les 17 !! Nous avons masqué les fissures avec les décors. Voilà le résultat :

DSCN7424.JPG

Donc 2ème essai : nous avons pris de l’argile blanche et cette fois-ci, plus de gabarit en carton. Les élèves ont directement modelé leur sapin. Pour le séchage, nous avons laissé les sapins dans une pièce fraîche.

Une fois les sapins secs, les élèves les ont décorés avec des guirlandes à la peinture 3D et des perles. Les sapins ont été placés sur des chutes de bois agrémentés d’une bougie chauffe-plat. Un tout autre résultat !!

dscn7426

Publicités

Noël 2014 : sapins de Noël en papier

J’ai choisi une activité trouvée sur Pinterest sur le site de Parents.com : des sapins de Noël en papier.

Vous trouverez une vidéo explicative sur le site mais voici aussi quelques photos de la réalisation :

1ère étape : découper des ronds dans du papier à dessin

rSzw98TLR-yszFqr3DpvgtsQhBc@250x188

Pour cela, les GS ont utilisé des formes Asco, les CP des formographes de la méthode « J’apprends les maths GS » et les CE1, les formographes CP, plus petits.

vD5M5Mz1_HW3IWyhKBNVxMtRxP8@250x188

2ème étape : mise en place et collage

sZsQ9F85zcXpwAZIgaqXfI7P5qY@250x333

Ce qui apparait simple sur la vidéo, s’est avéré en réalité pas si évident que ça : mise en place et superposition des ronds, puis surtout collage !!

3ème étape : la décoration

bB-nznHs29tE1EJFlDvz-6DGakI@250x333  JZ1psq_MrZ4U8cUOYmqwHvG5tho@250x333

Pour les GS, nous avons utilisé des grosses gommettes. Les CP avaient le choix entre des petites gommettes ou la technique de décoration des CE1. Les CE1 ont décoré avec des petits confettis multicolores obtenus avec une perforatrice.

Comme le propose la vidéo, j’ai repris l’idée de la pince à linge pour la fixation du sapin, mais pour plus de stabilité, la pince a été collée sur un croisillon fait avec 2 bâtonnets ou 2 abaisse-langue.

ga3tpJiHMVGtUVtHfN5SGJ7NCOo@250x188

Bricolage de Noël : des sapins « lunatiques « 

 

RkqKF8Ryn-vZjaml6qMSjiEmVoQ

En surfant sur Pinterest, j’ai découvert les « Whimsical trees » d’Helena Kogan (arbres lunatiques) :

 

G8ta-frAQd5Nni21rBt_I-3oXNE@400x534.jpg

J’ai donc décidé de faire réaliser ces sapins originaux à mes élèves.

 Je leur fournirai un gabarit en carton qu’ils devront recouvrir de papier essuie-tout et de colle vinylique mélangée à de l’eau. Les arbres tiendront grâce à un pic à brochettes et nous les planterons dans un pot de yaourt rempli de plâtre, que nous décorerons aussi avec du papier maché. Une fois peints, les sapins seront décorés avec des perles ou  des sequins .

Je pense que ces arbres peuvent également être réalisés en pâte à sel.

Voici en images les étapes de fabrication lors de la réalisation dans ma classe :

le matériel

vOSpyKZRJ2BZSTGqRfEqcT0eZDc

Ayant trouvé des pots de yaourt en terre cuite à l’école, je n’utiliserai pas de pots de yaourts recouverts de papier maché

J’ai finalement eu l’idée de coller d’abord du coton sur le carton pour donner du volume :

tU4COJK3Q_cL5zR_0NvdnwV0hJ8

 

Une fois les 2 cotés recouverts de coton, déchirer des morceaux d’essuie-tout et les coller sur le coton :

MQj_V9bABcN9rXJvmb_fvUWiPBc

 

Il faut bien recouvrir le papier de colle pour qu’il durcisse au séchage :

AUUTk5hEr9nDzUuGEjMD5mpjpYk

 

1er aperçu du résultat à l’issue de la séance :

7JDGESJK0Szmr-w8q7YLQnIBLps

 

En attendant la prochaine séance  :

_2R7toEfbh0ryYaJ0rY7_78Le14

Le patron 

 

 Quelques réalisations :

gOLQzF6vC4hvdNkxVUTFs9CUJ2U

ReM2gMAula1DYAEmro5zGAZKb8M

Nous avons collé une grosse boule de polystyrène au fond du pot pour planter le sapin puis recouvert de gros sel coloré avec de l’encre.

Sur une idée de Mavic, nouvelle version colorée à l’encre puis à la gouache pailletée

tmb_ryrCn9pnKqL2gcH9ScoRB0k

Ici, autre type de support :  verrine décorée, ce qui permet de voir le sel coloré à l’intérieur

FIGHmbWfoUPh1fgLhiH6v05E95I