Nouveaux plans de travail CP/CE1

Je vous parlais récemment de mon nouveau fonctionnement avec les plans de travail.

Je vous propose donc l’ensemble des plans que j’utiliserai à la rentrée, en français et en maths pour les CE1, en maths pour les CP.

Français CE1 : les numéros d’exercices correspondent aux exercices proposés par Prune. Pour l’orthographe, il s’agit des exercices du livre « Des rituels pour travailler l’orthographe » chez Retz.

plan1

Maths CE1 : les exercices correspondent également aux exercices de Prune.

maths

Maths CP : les exercices correspondent aux fichiers PEMF ou au fichier de calcul de Bout de Gomme chez Jocatop (ces exercices sont repérables grâce au petit robot). Les images permettent aux CP de repérer les activités de jeux.

math cp

Pas d’exercices en géométrie, grandeurs et mesure au niveau des plans. Ces domaines sont travaillés en atelier une fois par semaine.

Publicités

Nouveau fonctionnement avec les Plans de travail

J’ai décidé de modifier mon fonctionnement de classe :

Actuellement, je fonctionne avec des plans de travail et quelques ceintures de compétences, pas de place attitrée, des ateliers de manipulation chaque matin en arrivant, des centres d’autonomie. C’est bien mais c’est perfectible :

  • les plans : le fonctionnement reste traditionnel avec chaque jour une séance de découverte et des exercices écrits. La seule différence c’est que les élèves choisissent leurs exercices mais seulement parmi les notions déjà étudiées et ça, ça ne me convient plus, ce n’est pas le véritable esprit du plan de travail.

 

  • les ateliers de manipulation : chaque matin, une fois qu’ils ont copié leurs devoirs et fait leur métier, les élèves commencent les ateliers. Ils travaillent les notions tout en manipulant, la classe commence en douceur MAIS certains reprennent beaucoup les mêmes activités (celles qu’ils préfèrent en général), c’est quand même très redondant avec les exercices du plan (qui il faut le dire sont peu allégés) et je voudrais que ce soit plus lié.

 

  • les centres d’autonomie : en vérité, certains centres sont peu utilisés et c’est une vraie punition pour certains quand ils doivent y aller. Il n’y a pas la rotation que j’aurais souhaitée.

 

  • Les ceintures de compétences : Je les mets en place avec les CE1 pour les tables et la conjugaison. Pour certains cela fonctionne très bien mais d’autres s’y perdent, n’avancent pas : ils doivent gérer la progression, les entrainements, la validation en coloriant le kimono pour que les parents sachent où ils en sont … Résultat, ils oublient de s’entrainer et de passer les ceintures, ils sont débordés avec toute la gestion, cela devient lourd et perd de son attrait…

 

  • Le plan périodique : Cette répartition me plait, elle permet à l’élève de visualiser les apprentissages de la période MAIS les élèves n’ont pas de repères, ils prennent leur temps et juste avant la fin de période c’est branle bas de combat !! Tout le monde se stresse pour avancer et essayer de finir (surtout quand la fin du trimestre approche et qu’il va falloir remplir les livrets). Et puis, comme je ne veux pas qu’ils travaillent sur des notions non vues, je décale certaines compétences sur le plan suivant. Donc un élève qui voudrait s’entrainer de suite sur une compétence travaillée en groupe ne peut pas certaines fois et doit attendre la période suivante…

 

Bref, plus rien ne va vous l’avez compris , lol !!

Mon souhait : donner plus de liberté dans la progression au niveau des apprentissages, que chacun avance vraiment à son rythme et m’inscrire plus dans un esprit Freinet.

Et puis, par hasard, je suis tombée sur une publication de Pépiole et là, le DECLIC !!!! C’était tout à fait ça. Je vous invite vivement à découvrir son fonctionnement, c’est super bien expliqué ! L’article s’intitule The Pépiole System.

Donc j’ai réfléchi à une adaptation pour ma classe car déjà je n’ai pas les mêmes niveaux qu’elle et avec les CP, il y a tout l’apprentissage de la lecture qui doit se faire avec moi, et puis un fonctionnement est personnel, il faut s’y retrouver pour que ça marche.

Donc venons-en au fait !

  • L’emploi du temps : les AIM ont disparu pour les CE1, ils sont intégrés directement au créneau Plan de travail. Je les garde en français pour les CP uniquement puisqu’avec la méthode de lecture, c’est séance avec moi puis application sur fichier.

Deux séances plan de travail (français et maths) quasi quotidiennes avec des plans revus. Dans le créneau plan, une fois par semaine en maths (pour les CP également) et une autre fois en français (uniquement pour les CE1), les élèves viendront avec moi découvrir une nouvelle notion (pour certains, elle ne sera pas nouvelle) en manipulant.

Sur les autres créneaux plans, je serai disponible pour répondre aux demandes, valider ou reprendre une notion avec les plus fragiles si besoin.

En français CE1, l’orthographe lexicale est ritualisée (J’ai acheté « Des rituels pour travailler l’orthographe » chez Retz), de même que l’entrainement à la lecture.

Voici un aperçu d’emploi du temps

emploi du temps 2

  • Les plans de travail : toutes les compétences de la période sont sur le plan. En maths, la résolution de problèmes, la géométrie et les mesures n’apparaissent plus car travaillées spécifiquement en ateliers une fois par semaine.

Avant de travailler sur une fiche, l’élève pourra réaliser une activité de manipulation (ce sont les jeux des anciens AIM en fait). Pour les notions non encore vues, s’il souhaite les travailler, l’élève aura pour la plupart du temps besoin de trouver les informations qui lui manquent (dans son mémo, auprès d’un camarade, dans les affichages, auprès de moi… ) Cela permettra à chacun d’avancer à son rythme et les plus « demandeurs » ne seront plus freinés.

Comme précédemment, l’élève passera l’évaluation lorsqu’il sera prêt. Il aura trois essais possibles.

Pour éviter la course frénétique des fins de période, je vais adopter le tableau des Missions proposé par Pépiole (et oui, encore !! lol!). Vous le trouverez avec les explications dans son article « Maths, Période 3« .

Aperçu des plans

plan1

math

  • les centres d’autonomie : je ne garde que le coin écoute, le centre informatique, le centre de construction, le centre de création, le coin lecture et le centre des jeux (voir l’article sur les centres d’autonomie- rubrique Organisation de la classe). Les élèves s’y rendront sur leur temps libre et ces centres ne proposeront que des activités d’autonomie attractives.

 

Ceci n’est bien sur qu’un partage d’expérience  mais cela peut parfois aider à avancer dans notre propre réflexion. N’hésitez pas à me poser des questions si tout n’est pas clair (enfin si vous êtes arrivés jusqu’ici sans capituler devant la longueur de l’article , lol !)