Nouveauté à la rentrée : la grammaire à partir de « La grammaire est une chanson douce »

Voici ma contribution au Nouveauté à la rentrée : la grammaire à partir de "La grammaire est une chanson douce" débuté par Zazou.

Le principe : chaque prof blogueur peut participer en créant un article sur son blog, sur le thème retenu « Une nouveauté à tester à la rentrée »‘

L’ensemble des articles sera répertorié sur le blog à l’origine du rallye-liens.

Nouveauté à la rentrée : la grammaire à partir de "La grammaire est une chanson douce"

J’ai donc décidé de participer et de vous présenter mon projet en grammaire pour la rentrée !

Depuis des années, je navigue d’un manuel à l’autre, sans vraiment trouver « chaussure à mon pied ». Jusqu’à l’année dernière où, en cours d’année, j’ai découvert grâce aux cyber-collègues, la méthode « Réussir son entrée en grammmaire au ce1 » chez Retz.

Et là, grand changement !!! Me voilà réconciliée avec la grammaire et mes élèves aussi !!

Vous me direz : alors ! Pourquoi changer ?

Et bien voilà : à la prochaine rentrée, 3 niveaux (CP, CE1, CE2) ! Pour réussir à élaborer un emploi du temps qui ne lèse pas l’apprentissage de la lecture des CP, j’ai choisi de traiter l’EDL en commun pour les CE1 et les CE2. Donc plus possible de travailler uniquement avec RSEEG puisque les CE2 auront déjà fait certaines des séances.

 Ma collègue m’avait parlé du livre d’E. Orsenna « La grammaire est une chanson douce ». Curieuse, je l’ai acheté et …. je l’ai dévoré !!!! J’ai été définitivement décidée à l’utiliser en classe avec mes élèves.

(Merci Valérie !!)

Nouveauté à la rentrée : la grammaire à partir de "La grammaire est une chanson douce"

 

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire, Jeanne et Thomas, son frère, échouent, suite à un naufrage dû à une tempête, sur une île. Ils ont perdu l’usage de la parole.  ils sont accueillis par M. Henri , un chanteur poète (Henri Salvador). Celui-ci leur fait découvrir cette île, peuplée de mots.

 Nous apprenons ainsi que les mots sont organisés en tribus :

lecon

Nous apprenons aussi que sur cette île, se trouve l’usine la plus importante du monde, celle qui permet de fabriquer des phrases ; que les noms et les adjectifs doivent passer à la mairie pour s’accorder, une fois qu’ils se sont rencontrés.

Tout est abordé de manière poétique et imagée.

Comment je vais intégrer ce roman à l’apprentissage de la grammaire ?

Mes séances seront bâties autour du roman : chaque fois que cela sera possible, je lirai l’extrait concerné par la notion à aborder et nous construirons progressivement la ville des mots.

Nous mettrons en scène certains passages, comme les mariages, pour que les élèves soient vraiment actifs.

Puis nous intégrerons l’usine des phrases pour travailler sur la structure de la phrase.

Quelques ressources trouvées sur le net :

Le site d’E. Orsenna 

Un article de la Pmev 

Un projet sur la ville des mots très complet 

Chez Lutin Bazar, le village des natures de mots

Chez Onaya, des fiches de séances pour le CE2 

Chez Baptiste, une séquence pour les CM1 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s